Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Les camps zéro déchet en action !

Cette année, les Scouts et Guides Pluralistes se sont associé à des experts du Zero waste et de la Good Food et à d’autres mouvements de jeunesse pour un projet d’accompagnement de camps Zero waste/Good Food.


C’est sur le camp de la Troupe de la 66e Unité Le Corbeau Noir que La Capitale est venue interroger nos Jeunes sur leur première participation au projet "zéro déchet", en partenariat avec Zero Waste Belgium et Fristouille.

Trois troupes bruxelloises s’étaient engagées à réduire leurs déchets, avec le soutien de l’association Zero Waste Belgium. Les Scouts et Guides Pluralistes de Schaerbeek ont profondément modifié leurs habitudes durant leur camp pour parvenir à atteindre cet objectif.

Après deux semaines passées à Léglise, commune de la province du Luxembourg, l’heure est au rangement sur le camp de l’Unité des Scouts et Guides Pluralistes de Schaerbeek. Pour la première fois, l’opération de nettoyage comprend aussi une analyse du contenu des poubelles ! En effet, la 66e de Schaerbeek faisait partie des trois troupes bruxelloises accompagnées par l’ASBL Zero Waste Belgium pour élaborer un camp dit « zéro déchet ».

Paquet de bonbons en plastique, poches à jus en aluminium : l’examen d’un sac-poubelle permet de constater quelques écarts survenus durant le séjour. Si la production de déchets n’a donc pas pu être totalement évitée, les efforts réalisés par les chefs et leur trentaine d’animés ont porté leurs fruits. « Cela fait trois années que je suis cheffe et j’ai l’impression qu’on a diminué de moitié nos déchets durant ce camp », estime Zoé.

L’élaboration du camp zéro déchet a nécessité une grande préparation en amont. Durant l’année, les animés ont notamment appris à confectionner leur propre savon de vaisselle et leur shampooing. Des éponges tawashi ont également été fabriquées à partir de vieilles chaussettes.


Mais c’est l’alimentation qui représentait vraisemblablement le défi le plus important. « Pour les petits-déjeuners, nous avons réalisé notre propre muesli à partir de flocons d’avoine, de raisons secs et de noix commandées en vrac. Mais nous ne l’avons fait qu’un jour sur deux car cela aurait pu générer des frustrations. Au début, il nous ont demandé pourquoi ils recevaient de la nourriture de cheval », raconte Zoé.


Avec l’aide de Terroirist, une coopérative qui met en lien des producteurs belges et des commerces bruxellois, les scouts schaerbeekois avaient pu acheter en vrac de nombreux aliments secs comme des pâtes et du riz qui ont été transportés dans des grands pots de sauce récupérés dans les friteries. Les bouteilles en plastique ont été remplacées par des bouteilles en verre, un peu plus chères.

Plus compliqué à midi
« Nous avions prévu des fruits et des crackers pour le goûter et ils étaient super contents. C’est les repas de midi qui étaient les plus compliqués car on faisait des tartines de jambon-fromage donc on avait des emballages. Acheter en vrac en boucherie aurait pesé trop lourd dans le budget. Ce sera le point à améliorer l’année prochaine », concluent les chefs.

Âgés entre 12 et 16 ans, les scouts et guides pluralistes de Schaerbeek évoquent déjà la possibilité de faire encore mieux la prochaine fois. « On savait qu’on n’allait pas repartir sans aucun déchet. Mais on va continuer le projet pour nous améliorer et pourquoi pas parvenir à faire un camp sans aucune poubelle. On pourrait servir d’exemple pour faire la même chose dans les habitations et pour les autres unités », déclare Émile.

En Région bruxelloise, trois camps participaient cette année au projet-pilote zéro déchet. Outre la troupe schaerbeekoise, les scouts de Jette et les Guides catholiques de Woluwe-Saint-Pierre ont suivi la formation proposée par Zéro Waste Belgium qui comprenait notamment un volet sur l’élaboration de menus durables. « Nous n’avons rien imposé. Les troupes se sont fixées elles-mêmes leurs objectifs. On constate que les déchets ont au minimum été réduits de moitié dans tous les camps », indique Marc Sautelet, fondateur de l’ASBL.

Vous êtes ici:  Actualités -Les news