Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Rencontre avec nos deux nouveaux présidents

À la dernière Assemblée Générale, nous avons élu deux présidents : Adam au Conseil Fédéral et Benjamin au Conseil d’Administration. Pour que tu puisses faire leur connaissance, nous te proposons deux interviews. Deux rencontres signées Guillaume Orban.

Après un an de vacance du poste, Adam a été élu en tant que nouveau président du Conseil Fédéral. Beaucoup le connaissent car il est très actif depuis de nombreuses années mais voici quelques questions-réponses qui vous permettront d’en savoir encore plus !

JPEG - 36.6 ko
Adam Cambier - Président du Conseil Fédéral

Peux-tu te présenter ?

Je suis Adam, Buteo de mon petit totem. Cela veut dire « buse » en latin et j’en suis triplement fier. J’apparais souvent distant, comme l’animal sur un piquet de clôture. Je suis aussi capable de foncer résolument vers les objectifs fixés, enfin on me dit observateur avec le souci du détail. Mon quali « Petit Prince » me définit comme littéraire et rêveur. Ne dit-on pas pas que si on est capable de rêver quelque chose, c’est qu’elle est réalisable ? Rêvons ensemble ! J’aime la musique classique parce que dans la rigueur mathématique des notes naissent des émotions qui traversent tout langage Que cela soit l’ouverture de Tannhäuser ou la dernière chanson gagnante de l’Eurovision. Sinon, si vous en doutiez, je suis un scout convaincu.

Fraichement élu président du Conseil Fédéral, un petit mot sur tes deux premières semaines de mandat ?

Pas vraiment de grands défis, le ciel ne m’est pas encore tombé sur la tête (juste des directives corona). Ces dernières semaines ont plutôt été l’occasion de terminer des engagements avant de commencer ceux de la présidence. Il y a beaucoup d’attentes à rencontrer, les miennes évidemment et puis toutes celles qui sont encore à découvrir. Un travail d’envergure auquel je m’attelle avec toute la Structure Fédérale.

On est beaucoup à se demander en quoi consiste le rôle de président du Conseil Fédéral, tu peux nous expliquer ?

Le ou la président·e est un animateur·rice fédéral·e parmi les autres membre du Conseil Fédéral. Son petit rôle en plus est faire le lien entre le Conseil Fédéral qui gère les aspects pédagogiques et politiques du mouvement et Conseil d’Administration de l’ASBL. Il·Elle s’assure que les travaux demandés par l’AG avancent de la meilleure façon qui soit en fonction des ressources, des opportunités et des imprévus. La présidence, c’est être capable de catalyser et transformer les énergies et les informations pour accompagner les acteur·rices de la Structure Fédérale lorsqu’elle rend services aux Unités.

Tu es sur une île déserte, de quoi ne pourrais-tu pas te passer ? (Pourquoi ?)

De compagnie ? [rire jaune] Plus sérieusement, une couverture serait l’ objet idéal. Mon île déserte ne sera pas tropicale, elle aura des paysages bretons et la majesté des fjords norvégiens. J’y ferai un feu et ma couverture sera là pour me tenir chaud jusqu’au bout de la nuit en regardant les étoiles.

Si tu devais résumer le pluralisme en 3 mots, tu dirais quoi ?

  • L’indifférence : j’ai grandi dans un petit village, j’ai été dans une « grosse » école…dans bien des lieux j’étais toujours différencié avec des critères que je n’avais pas choisis. Je n’ai pas le souvenir d’avoir dû justifier quoi que ce soit que je n’ai pas sciemment partagé dans le scoutisme. Un droit à l’indifférence pour vivre les différences, un havre de paix pour se construire sans pression extérieur.
  • La confrontation : je reste surpris comme le scoutisme et le guidisme et très certainement le pluralisme (mais pas que) permet une rencontre loyale et respectueuse d’avis, d’identités, de cultures et de valeurs hétérogènes. Tant à la colonie lorsqu’il s’agit de décider qui a le droit de partager la balle que dans des organes de gouvernance mondiaux lorsqu’on discute le coût de la participation à la vie démocratique : il y a toujours le cadre sécurisé pour un désaccord.
  • Boule à facettes : c’est une multiplicité de regards et de réflexions de notre environnement et pourtant une unité rayonnante. C’est une liberté de choix qui s’expriment là, en commençant par la possibilité de faire un ou de faire mille. C’est la caverne aux opportunités. Il y aura toujours quelqu’un qui nous ressemble ou quelqu’un qui nous complète.

Si tu étais un foulard, de quelles couleurs serais-tu ?

Choisir c’est renoncer, j’ai un faible pour le tartan écossais de l’Unité qui m’a vu grandir, Morlanwelz. Sinon noir, jaune rouge. Il m’arrive souvent de représenter les valeurs de scoutisme et de guidisme belge à l’international. Actuellement je voyage en mettant mon foulard en visioconférence. C’est certainement peu exotique mais très passionnant.

Une personnalité vivante, décédée ou fictive que tu rêves de rencontrer ?

Nasr Eddin Hodja qui est un personnage héros de contes soufis distrayants et moralisateurs. « Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja » est un recueil que je conseille à tous et toutes. C’est un peu le vieil oncle qui a su capter la sagesse des anciens et conserver le brin de folie de la jeunesse. Je suis certain que nous nous serions bien entendu.

Un petit mot pour nos lecteur·rices ?

J’ai pour habitude de penser que la mort d’une bonne action arrive lorsqu’on commence à en parler. Ce que je fais, je le fais par plaisir, il n’y a pas d’amour-propre ou de recherche de succès. M’investir chez les Scouts et Guides Pluralistes me donne corps et raison en m’enrichissant personnellement incommensurablement. J’espère que par un effet domino ou papillon (à vous de choisir) vous avez du plaisir à être des nôtres. Prenez-soin de vous, à bientôt en vrai !

Benjamin est également investi dans le Mouvement depuis de nombreuses années. Il relève un nouveau défi : celui de Président du Conseil d’Administration.

JPEG - 14.6 ko
Benjamin Marotte - Président du Conseil d’Administration

Certains/certaines te connaissent depuis un moment mais pour les formalités, peux- tu brièvement te présenter et nous dire d’où tu viens ?

Benjamin aka Ouandji, originaire de la 172e où j’ai été animateur castor, scouts et pionniers ainsi que RUa.

Fraichement élu Président du Conseil d’Administration des Scouts et Guides Pluralistes, un petit mot sur tes deux premières semaines de mandat ?

Les deux premières semaines ont été assez chargées : un premier CA en tant que président à préparer, les membres à appeler pour discuter des dossiers en cours et quelques appels avec le Président du CF et le secrétaire fédéral pour régler quelques détails. Tout ce que j’aime !

On est beaucoup à se demander en quoi consiste le rôle d’administrateur/ Président du Conseil d’Administration, tu peux nous expliquer ?

Le Conseil d’Administration (CA) possède un certain nombre de compétences liées à la gestion associative : immobilier, ressources humaines, budget… Il s’agit donc de gérer l’ASBL de façon raisonnable et s’assurer que nos moyens soient utilisés pour atteindre les objectifs du Plan. Le Président du CA doit juste coordonner tout cela !

Tu es sur une île déserte, de quoi ne pourrais-tu pas te passer ?

J’ai besoin d’être constamment occupé et donc je pense qu’une bibliothèque pourrait faire l’affaire … à condition d’avoir quelques rafraichissements.

Si tu devais résumer les Scouts et Guides Pluralistes en 3 mots, tu dirais quoi ?

Scouts, Guides, Pluralistes. Sinon plutôt : amusement, engagement et responsabilité.

Si tu étais un pana cotta (célèbre dessert italien), préfèrerais tu passer ta vie dans un ramequin ou sur une assiette ?

Sur une assiette. On a une meilleure vision 360° de ce qu’il se passe autour de nous.

Une personnalité morte, vivante ou fictive que tu rêves de rencontrer ?

Emile Vandervelde. Un homme politique fascinant qui a donné le nom à la station de métro près des locaux de la 172e…

Un petit mot pour nos lecteur·rices ?

Plus que jamais, la Structure Fédérale reste disponible pour le mouvement. N’hésitez pas à nous contacter

Vous êtes ici:  Actualités -Les news