Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Comment diviser ton groupe en bulle ?

Les réunions sont à nouveau autorisées pour toutes les Sections, sous certaines conditions. Tu vivras désormais tes activités avec une bulle de 10 jeunes (animateur·rices non compris·es). Super ! Mais comment mettre tout ça en place ?

Quelques infos importantes
  • La composition des groupes peut varier d’une semaine à l’autre (mais elle doit rester stable au cours d’une même semaine. Par exemple, si tu fais plusieurs activités durant la semaine du Congé de Détente du lundi au dimanche).
  • Il est recommandé que les animateur·rices soient rattaché·es à un seul et même groupe de 10 au cours d’une même semaine. Néanmoins, si nécessaire, pour assurer un encadrement de qualité, un·e animateur·rice peut animer plusieurs groupes au cours d’une même semaine. Retrouve toutes les réponses à tes questions sur le groupe de 10 et sur l’encadrement dans la FAQ .
  • Diviser ta Section peut se révéler délicat et demande un temps d’adaptation. Réalise ce travail en réunion virtuelle pour prendre le temps nécessaire.Garde à l’esprit qu’il ne sera peut-être pas possible de faire plaisir à tout le monde lors de la répartition. Explique à tes jeunes que vous ferez de votre mieux.
Conseils pour diviser ton groupe en bulles


Une confirmation des présence au préalable

Demande aux parents de te confirmer si leurs enfants ou jeunes seront présents ou non à la réunion afin d’opérer le partage des groupes à l’avance (par exemple via un sondage).

Les sous-groupes

Utilise les sous-groupes qui existent déjà dans ta Section (par exemple les Sizaines à la Meute ou la Patrouille dans une Troupe).

Les frères & sœurs

Laisse les frères et sœurs présent·es dans ta Section dans le même groupe, car il forme déjà une bulle familiale. De même, essaie de t’arranger pour permettre autant que possible que les frères et sœurs dans différentes Sections (par exemple, l’un chez les Castors, et l’autre chez les Louveteaux) aient réunion au même moment. Cela facilitera l’organisation pour les parents et permettra de diminuer les regroupements au Kiss and Ride.

Vis les différences

Vis les différences et crée des groupes où des âges et des genres différents sont présents afin qu’il y ait un bon équilibre. Même dans un groupe de 10 ou de 50, il est possible de faire la coéducation.

L’entente

Si certains jeunes s’entendent particulièrement bien, nous te conseillons de les laisser ensemble afin qu’il y ait plus d’affinités et un chouette esprit d’équipe.

Une liste d’ami·es

Invite chacun de tes jeunes à lister trois copain·ines avec lesquel·elles il·elle souhaiterait rester. Cela peut te servir de base pour composer les groupes. Précise-leur que tu feras tout ton possible, mais qu’il sera difficile de respecter les souhaits de chacun·e et qu’ils·elles ne se retrouveront pas forcément tou·tes ensemble.

Répartition des lieux d’activités

Répartis les lieux des activités entre les différents groupes. Pour rappel, plusieurs groupes peuvent partager un même terrain de jeu s’il est possible de garantir que ces groupes n’entreront pas en contact les uns avec les autres. Cette règle peut être compliquée à respecter, veille donc à assurer une bonne division de l’espace et que les terrains de jeu soient suffisamment grands pour éviter que les groupes ne se croisent.

LA NOUVELLE IDENTITÉ
  • À la suite de la création du nouveau groupe, il est important de se trouver une identité propre. Implique les jeunes dans cette recherche. Et pourquoi pas un nouveau nom ? Un cri de rassemblement temporaire ? Tu peux utiliser ce nouveau nom de ces groupes pour les communications vers les parents. Dans tous les cas, veille à ce qu’un des groupes ne devienne pas le groupe bis.
  • Sois attentif·ve à ne pas créer un esprit de compétition entre les groupes, ce n’est pas l’objectif. Pense plutôt à créer des liens entre les groupes en échangeant des courriers par exemple ou des petites capsules vidéo.
L’ÉCOUTE Invite chacun·e à s’exprimer. Écoute bien les craintes et les besoins de tes jeunes avant et après la division en plusieurs groupes. N’hésite pas à faire le point avec eux·elles sur ce qui fonctionne bien et moins bien. Parler des difficultés permet de prendre en considération chaque enfant/adolescent·e et de réfléchir à des solutions.
LA COMMUNICATION Communiquer avec les jeunes et les parents en amont est essentiel pour construire/garder une bonne relation. Ceci est l’occasion d’expliquer les changements, répondre aux questions concernant la manière de division des groupes et rassurer en toute transparence.
Conseils pour diviser ton Staff

Le point en Staff

Fais-le point en Staff, invite chacun·e à s’exprimer sur ses envies, ses besoins et ses craintes. Sois à l’écoute de ton ressenti et celui des autres pour assurer le bien-être de tou·tes.

Un juste équilibre

Assure-toi autant que possible de l’équilibre des nouvelles équipes d’animation en gardant à l’esprit la complémentarité des profils, aux affinités, à l’âge de chacun·e, au niveau de formation, etc.

En sous-effectif ?

Si tu crains d’être en sous-effectif une fois ton Staff scindé, une piste pourrait être de proposer aux ancien·nes animateur·rices de l’Unité de renfiler leur foulard et venir renforcer votre Staff ou de faire appel aux Pionnier·ères. Pour rappel, les normes d’encadrement de l’ONE préconisent 1 animateur·rice pour 12 jeunes (de +6 ans) (1 pour 8 si un seul des enfants a moins de 6 ans).

Le brainstorming

Partage tes idées et passe en revue les différentes possibilités de division pour trouver de nouvelles façons de fonctionner ensemble.

Liste d’actions

Liste les actions à mener suite à la division de ton Staff et de ta Section (communications aux parents, listes des présences, etc.)

Rêver sa réunion

Rien ne vous empêche de préparer à distance les réunions ensemble. N’hésite pas à rêver, créer, imaginer, planifier, scénariser vos animations ensemble.

Vous êtes ici:  Actualités -Coronavirus -7.Outils pédagogiques