Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Peste porcine : quel impact pour ton camp ?

Mis à jour le 11.04.2019


*Carte des zones concernées en date du 11.04.2019

Afin de freiner la propagation de la Peste Porcine Africaine (PPA), les autorités sont contraintes de limiter certaines activités touristiques, dont les camps dans le sud de la Province de Luxembourg.


La peste porcine, c’est quoi ?

Il s’agit d’une maladie virale qui touche les porcs et les sangliers de manière mortelle. Actuellement, il n’existe ni vaccin ni traitement. Des dizaines de sangliers ont ainsi perdu la vie chez nous et des clôtures ont été installées pour limiter leur territoire et éviter que la maladie se répande.

La peste porcine ne présente aucun danger pour l’homme !
En revanche, tu peux la propager par tes vêtements ou tout matériel ayant été en contact avec un animal infecté, ses excréments, etc. Cela peut avoir des conséquences socio-économiques graves pour l’agriculture, la gestion forestière et le secteur du tourisme. Une vidéo t’explique tout ça en un rien de temps !

Si tu te rends dans la Province de Luxembourg, lis attentivement cette brochure de sensibilisation qui passe au crible toutes les questions les plus courantes.


Quels impacts pour ton camp, alors ?

Comment savoir si ton camp est impacté ? Rends-toi sur cette carte, inscris-y le lieu de ton endroit de camp et regarde ci-dessous quelles mesures sont prises selon la zone concernée :

Ton camp est situé dans la zone rouge (noyau) ?

  • Ton camp et les activités en forêt sont interdits.
    • Que faire ? Inscris-toi dès maintenant sur la plateforme SOS Camps pour chercher un nouvel endroit de camp. Ensuite, prends contact avec ton propriétaire pour annuler le camp et lui demander de te reverser la caution.

>>

Ton camp est situé dans la zone mauve (tampon)  ?

  • Ton camp est interdit (sauf dérogation) et les activités en forêt sont interdites.
    • Que faire ? Inscris-toi dès maintenant sur la plateforme SOS Camps pour trouver un nouvel endroit de camp. Contacte aussi ton propriétaire pour annuler le camp et lui demander de te reverser la caution.

Ton camp est situé dans la zone noire (d’observation renforcée) ?

  • Ton camp est interdit (sauf dérogation) et les activités en forêt sont interdites.
    • Que faire ? Inscris-toi dès maintenant sur la plateforme SOS Camps pour trouver un nouvel endroit de camp. Contacte aussi ton propriétaire pour annuler le camp et lui demander de te reverser la caution.

Ton camp est situé dans la zone bleue (de vigilance) ?

  • Actuellement, ton camp est autorisé pour autant qu’aucune de tes activités ne se déroule dans les zones ci-dessus.
    • Que faire ? Vu que les sangliers continueront de se déplacer d’ici l’été, il est probable que cette zone sera elle-même touchée par la peste porcine. Nous te conseillons de prendre les devants, de t’inscrire sur la plateforme SOS Camps et de te mettre à la recherche d’un nouvel endroit de camp.

Ton camp se trouve en dessous de la ligne verte (ligne préventive) ?

  • Ton camp est autorisé mais il est possible qu’il soit touché.
    • Que faire ? Il est probable que d’ici l’été, cette zone à 10 km au nord de la zone noyau et tampon sera elle-même touchée par la peste porcine. Nous te conseillons de prendre les devants, de t’inscrire sur la plateforme SOS Camps et de chercher un nouvel endroit de camp.

Ton camp est situé dans les Ardennes françaises ?

  • Ton camp est autorisé, mais les activités de loisirs en forêt pourraient être limitées.
    • Mets-toi en contact avec les autorités locales pour t’en assurer et inscris-toi sur la plateforme SOS Camps pour que nous puissions te tenir au courant.

Attention : les groupes à proximité de ces zones doivent tenir en compte que pour leur hike, jeu ou déplacement, l’accès aux forêts de la zone noyau et tampon est strictement interdit.

À noter : la maladie peut encore évoluer, les mesures prises peuvent donc être modifiées à l’avenir. Pas d’inquiétude pour autant, check cette page régulièrement, nous continuerons de t’informer sur le sujet.


Ton camp est impacté, que faire ?

  • Pas de panique ! Inscris-toi dès maintenant sur la plateforme SOS Camps. L’équipe du SUCR te contactera directement pour trouver avec toi une solution adaptée. Cette plateforme est aussi un lieu de partage d’endroits de camp où tu pourras trouver une carte interactive qui répertorie les offres d’aide. Ce n’est pas beau, ça ?
  • Si tu souhaites maintenir ton camp dans les zones « tampon » et « d’observation renforcée », demande à ton propriétaire d’introduire une demande de dérogation pour le 28 février 2019 au plus tard.
    • Une analyse des risques sera effectuée en fonction de la localisation de ton camp par rapport aux massifs forestiers et des mesures de chasse prévues durant la période concernée. Une demande de dérogation ne garantit donc pas son obtention. Si la dérogation est accordée, tu devras néanmoins adapter tes activités afin de respecter l’interdiction formelle de circuler en forêt. N’oublie pas que la dérogation ne pourra pas être garantie si la peste porcine évolue et que ton camp se retrouve en zone noyau. C’est pourquoi nous te conseillons dans la mesure du possible de changer d’endroit de camp.
  • Munie-toi de cette brochure sur les précautions à prendre par rapport à la PPA.
    PDF - 4.1 Mo
  • Pour toutes questions complémentaires, l’équipe de Soutien aux Unités et aux Cadres est là pour te soutenir dans tes démarches et te proposer un accompagnement personnalisé, contacte-les à : unites@sgp.be

Ton camp n’est pas impacté ? Joue la carte de la solidarité !

Derrière tout défi se cache une belle opportunité, celui de faire preuve de solidarité. Tu as un endroit ou une prairie disponible ? Ton endroit de camp est tellement grand que tu peux accueillir une deuxième section ? Fantastique ! Complète ce formulaire sans plus tarder pour nous le faire savoir.


Quel impact pour les camps de 2020 ?

Il n’y a pas encore de certitude à ce sujet. Toutefois, des mesures pourront également être prises en 2020, car une zone infectée peut toujours l’être jusqu’à 9 mois après la découverte d’un cas positif. C’est le temps nécessaire pour que le virus disparaisse. Gardez ça à l’esprit lorsque vous réservez votre endroit de camp pour l’année prochaine.

Vous êtes ici:  Actualités -Les news