Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Code Jaune

Bonne nouvelle ! Le protocole des mesures sanitaires pour les activités jeunesse 2020-2021 est arrivé !!! Les expert·es sanitaires ont établi 4 codes couleur selon le niveau de propagation du virus. La reprise des activités de jeunesse se fera "code jaune" à partir de ce mercredi 09 septembre.

JPEG - 2.3 Mo

Qu’est-ce que cela implique pour tes réunions ? Quelles sont les règles à respecter ? Nous t’avons préparé un guide pratique pour mettre en place toutes les mesures lors de tes activités suivant l’évolution de la situation sanitaire.

CODE JAUNE

Le code jaune est annoncé ?

Cela signifie que la transmission du virus est limitée. Afin d’éviter une crise sanitaire plus grave, une vigilance accrue est recommandée. Autrement dit, des mesures de sécurité sont à respecter lors de tes activités pour limiter les contacts entre les potentiel·les porteur·ses du virus.

Attention, les règles présentées ici sont basées sur les connaissances de la maladie au 01.09.2020. En fonction de l’évolution du virus, le code couleur pourrait changer et les règles évoluer. Si c’est le cas, nous t’avertirons.

Voici les mesures pour le code jaune pour :

Activités pour les jeunes (réunions ou week-ends d’animation avec les jeunes)

Les informations que tu trouveras ci-dessous concernent aussi bien les activités d’une journée (comme les réunions d’animation) que les activités de deux jours ou plus avec tes jeunes (week-end, camp).

Participation

Doit-on tenir une liste de présences et un cahier de contacts extérieurs ?

Oui ! Prévois pour chaque réunion :

  • Une liste de présences mentionnant les coordonnées des personnes présentes qui constituent ta bulle (tes jeunes, ton Staff, ...).
  • Un cahier de contacts avec les personnes extérieures avec qui ton groupe aurait été en contact (comme les fournisseur·euses ou les chauffeur·euses). Garde ces registres durant minimum 14 jours après la fin de ton activité. Si un cas de Covid-19 est détecté dans ton groupe, tu pourras ainsi les transmettre au contact tracing de l’AVIQ/COCOM et aussi contacter facilement toutes les personnes présentes lors de l’activité si nécessaire.

Doit-on demander des documents spécifiques ?

Comme pour un camp, pour participer aux activités scoutes et guides non résidentielles, il est nécessaire d’avoir avant le début de l’activité :

  • une autorisation parentale (pour tous les mineurs d’âge)
  • une fiche médicale (quel que soit leur âge). Ces deux documents ont été adaptés pour qu’ils puissent convenir à la situation actuelle.

Garde ces registres durant minimum 14 jours après la fin de ton activité. Si un cas de Covid-19 est détecté dans ton groupe, tu pourras ainsi les transmettre au
contact tracing de l’AVIQ/COCOM et aussi contacter facilement toutes les personnes présentes lors de l’activité si nécessaire.


Organisation

Comment organiser ta réunion d’animation ou ton week-end ?

  • En bulle de 50 pers. maximum.
  • Pas de mélange de bulles (donc pas de journée de passage traditionnelle, où les membres changeraient de bulle entre la matinée et l’après-midi) jusqu’à nouvel ordre.
  • Limiter les contacts avec des personnes extérieures à la bulle.
  • Activités en plein air à privilégier.
  • Activités ou visites externes autorisées en respectant les règles propres au service d’accueil (excursion, zoo, musée, accrobranche, piscine, etc.).
  • Liste de présence des membres et cahiers des contacts extérieurs à tenir à jour durant l’activité pour le traçage en cas de cas positif.
  • Respect des mesures demandées par la commune où tu organises ton activité.

Peut-on dépasser le nombre de 50 personnes maximum ?

Non. Il n’est pas autorisé de dépasser les 50 participant·es, animateur·rices compris·es, au sein d’une bulle. Si tu es plus de 50, il te faudra alors diviser ta Section en bulles de moins de 50 participant·es. Cela peut te paraître arbitraire comme chiffre, mais cette décision a été longuement réfléchie par les experts sanitaires pour éviter la propagation du virus.


A l’intérieur ou à l’extérieur ?

Les activités en plein air sont à privilégier. En cas de pluie, tu peux organiser tes activités sous une tonnelle ou un préau par exemple. À l’extérieur de ton local, tu dois te référer aux mesures mises en place par les autorités communales.
Si une activité a lieu dans un local fermé, laisse les fenêtres ou les portes ouvertes un maximum. Veille à bien aérer ton local après utilisation et à le désinfecter s’il est utilisé par une autre bulle par la suite. Rappelle-toi, à l’intérieur, toute personne qui a plus de 12 ans doit porter le masque.


Peut-on avoir des contacts avec l’extérieur ?

Pour préserver le caractère hermétique de la bulle et éviter la propagation du virus, il est nécessaire de limiter les contacts avec l’extérieur. Ta bulle ne devra pas être en contact avec des personnes externes, sauf en cas d’impérative nécessité, comme les secours ou l’Équipe Régionale ou le Staff d’Unité.
Le contact avec les personnes extérieures se fait autant que possible par les équipes d’animation ou d’intendance.
Si un contact avec l’extérieur devait avoir lieu, il est indispensable de :

  • Limiter le nombre de personnes au minimum absolu.
  • Garder une distance d’au moins 1m50.
  • Porter un masque pour les +12 ans.
  • Réduire la durée de contact au maximum.
  • Tenir un cahier de contact avec des personnes extérieures.

Peut-on organiser des activités en dehors de ton local ?

Oui, tu peux organiser une activité en dehors de ton local en respectant le principe de la bulle et les mesures sanitaires de base. Tu peux utiliser les espaces de jeux habituels. Tu peux par exemple te rendre dans un parc ou en forêt par exemple. Tu peux également organiser une excursion (piscine, kayak, musées,zoo, accrobranche, etc.), de même qu’un hike.
Les autorités locales peuvent instaurer des mesures supplémentaires. Veille toujours à (faire) respecter les mesures en vigueur dans l’endroit où tu te rends et celles de l’espace public.

Si tu souhaites organiser une activité sportive comme un foot ou une marche Adeps, tu peux lire le protocole du sport.


Comment organiser les repas ?

Tu manges en bulle. Les intendant·es peuvent servir le repas chaud ou froid ou chacun·e peut aussi apporter son pique-nique.

  • Si la zone de repas est assez grande pour garder une distance suffisante entre deux bulles, tu peux opter pour une zone de repas partagée avec une autre bulle. Fais attention à ce que les bulles ne se mélangent pas et qu’elles n’aient pas d’interaction entre elles.
  • Si la zone de repas n’est pas assez grande, il est obligatoire d’échelonner les repas, de nettoyer et d’aérer le local entre chaque bulle.

Veille à appliquer les mesures de l’HORECA dans ta zone de repas ou réfectoire :

  • Les tables peuvent accueillir 10 personnes maximum (enfant de moins de 12 ans non compris).
  • Le masque ne doit être enlevé que pour manger ou pour boire.
  • Les portes et fenêtres du réfectoire doivent, si possible, être ouvertes pour aérer celui-ci au maximum. Le mieux est de privilégier les repas en extérieur.
  • Les repas doivent être pris obligatoirement en place assise.
  • Avant et après le repas, il est important de bien nettoyer les tables et de se laver les mains.
  • Nettoie la vaisselle à l’eau chaude avec un produit détergent, immédiatement après utilisation.
  • Change les essuies après chaque vaisselle.

Mesures sanitaires

Quels gestes protecteurs doit-on respecter ?

Durant les activités :

  • Section « Castors » & « Louveteaux » (5 à 12 ans) : pas de masque, ni de distanciation physique. Un·e louveteau·ette qui aurait déjà 12 ans ne doit pas porter de masque avec sa Section.
  • Section « Scoutes et Guides » et « Pionniers » (+12 ans) et animateur·rices :
    • En intérieur : port du masque ET distanciation physique obligatoire (y compris pour les animateur·rices dans les sections enfants).
    • A l’extérieur du local : port du masque obligatoire sauf la distance physique peut être respectée et en fonction des règles mises en place par la commune dans l’espace public. Renseigne-toi vite sur leur site web.
  • En cas de contact avec des personnes extérieures : Le port du masque ET la distanciation physique est obligatoire pour les +12 ans.
  • Cas particulier  : en cas de pratique sportive (foot, volley, par exemple), le port du masque est non obligatoire pour les + de 12 ans. Toutefois, veille à éviter les sports à contacts importants. Pour plus d’information, tu peux consulter le protocole pour les activités sportives.

Pour qu’il soit efficace, il est important de porter le masque correctement.

Voici un résumé des gestes protecteurs à respecter :

-12 ans +12 ans et animateur·rices
Intérieur Extérieur
Distanciation physique X V V SAUF si la distance physique peut être respectée et en fonction des mesures mises en place par la commune.
Port du masque X V V en fonction des mesures mises en place par la commune.
Lavage des mains régulier (avant et après les repas, activités et passage aux toilettes V V V
Tousser ou éternuer dans son coude V V V
Ne pas se toucher le visage V V V

En cas d’apparition de symptômes durant une activité scoute et guide, que faire ?

Une procédure d’urgence en cas de suspicion de Covid-19 étape par étape a été prévue par Sciensano, des experts sanitaires et pédagogiques (comme la Pediatric Task Force, les mouvements de jeunesse et l’ONE).
Cela concernera notamment :

  1. Isoler le membre présentant des symptômes Covid-19. Le membre présentant des symptômes doit être isolé du reste du groupe dans une pièce ou un espace qui est dédié·e. Cette pièce ou cet espace portera le nom de « pièce médicale » dans le reste du document. Il est important d’organiser cela de manière douce et adaptée aux enfants et aux jeunes. Le ou la responsable des soins (toujours le ou la même animateur·rice et toujours en portant un masque) va régulièrement voir le membre pour s’assurer que son état est stable.
  2. Poursuivre les activités avec le reste du groupe. Le reste du groupe poursuit l’activité. Il est important de bien expliquer à la Section ce qu’il se passe et de rassurer les membres autant que possible. La transparence est extrêmement importante pour garder une relation de confiance avec le groupe.
  3. Contacter immédiatement les parents/responsables et organiser le départ rapide du membre. Ses parents/responsables/proches doivent être contactés immédiatement et ils doivent venir le chercher dans les meilleurs délais.
  4. Aérer et désinfecter la pièce médicale. Après le départ du membre malade, la pièce médicale est aérée et désinfectée.
  5. Informer le reste des parents/responsables. À la fin de l’activité, tous les parents/responsables des membres sont informés qu’un membre de la Section a présenté des symptômes de COVID-19 durant l’activité et a dû être isolé avant son départ des lieux. Il est capital d’expliquer aux parents/responsables la procédure que le membre devra suivre ainsi que les implications possibles pour le reste du groupe. Tu peux t’inspirer de ces lettres-types.
  6. Les parents/responsables/proches du membre malade contactent le·la médecin traitant·e. Celui-ci déterminera si un test PCR est nécessaire ou si le membre peut reprendre ses activités normalement.
  7. Si un test PCR est nécessaire, le membre doit rester isolé jusqu’à ce que le résultat soit connu afin d’éviter de propager le COVID-19. Si les suspicions de COVID-19 sont très fortes, les cohabitant·es (personnes qui vivent sous le même toit) du membre doivent également s’isoler en attendant le résultat du test.
  8. Informer le Service de soutien aux Unités. Le responsable de Section ou d’Unité contacte le service de soutien aux Unités (unites@sgp.be) pour les informer d’un cas possible de Covid-19 lors de l’activité.

Pour toute question relative à la gestion d’un cas possible ou confirmé de COVID-19, les animateur·rices contactent le médecin de référence.

En cas d’urgence, si le membre est, ou va rapidement se trouver, en danger physique ou psychologique, tu peux contacter ton Animateur·rice Fédéral·e Territorial·e.


Transports

Comment organiser les arrivées et les départs des participant·es ?

L’arrivée et le départ des participant·es se fait de manière échelonner pour limiter au maximum les attroupements. Tu peux pour cela prévoir une zone de « Kiss & Ride » ou un système de flèches qui permet aux parents et jeunes de savoir par où entrer et par où sortir.

Voici quelques conseils pour t’aider à organiser cela :

  • Le port du masque est obligatoire pour les +12 ans, le Staff d’animation et les parents/responsables.
  • Les mesures de distanciation physique doivent aussi être respectées.
  • Privilégie autant que possible le transport famille par famille. Le covoiturage n’est pas interdit, mais avec des masques pour les +12 ans et en évitant de remplir la voiture avec le maximum de personnes.
  • Prévois des plages horaires par bulle pour éviter les mélanges et les engorgements. Tu peux organiser l’accueil par famille, Sizaine, Patrouille, etc.
  • Les parents ou accompagnant·es sont invité·es, après avoir salué leur(s) enfant(s), à ne pas s’attarder dans la zone de « Kiss & Ride » pour faciliter la fluidité.
  • Les parents ou accompagnant·es ne sont pas autorisé·es à venir au-delà de la zone « Kiss & Ride » (plus particulièrement dans les locaux).
  • Après chaque départ de parents/accompagnant·es, les animateur·rices ayant eu des contacts se laveront les mains à l’eau et au savon, ou à défaut à l’aide d’une solution hydroalcoolique.

Dans ces conditions, tu comprendras qu’il peut être difficile de faire une journée de retrouvaille avec les parents/responsables. Pas simple, il faudra faire preuve de créativité pour garder l’accueil chaleureux en préservant la santé de tou·tes. Et pour ça, on sait que l’on peut compter sur toi !


Le covoiturage est-il permis ?

Cette année, privilégie autant que possible le transport famille par famille. Le covoiturage est autorisé à condition que le·la conducteur·rice et les +12 ans portent un masque à l’intérieur de la voiture. Nous conseillons également d’éviter de remplir la voiture avec le maximum de personnes et de garder, si possible les fenêtres ouvertes.


Peut-on prendre les transports en commun (SNCB, STIB, TEC, etc.) ?

Oui, les règles émises par la compagnie de transport sont à respecter. Encore plus que les autres années, il est essentiel de réserver ses places lors des voyages de groupe.


Peut-on venir à vélo ?

Oui, il n’y a pas de problème.


Peut-on louer un autocar ?

Ce n’est pas interdit tant que le·la conducteur·rice portent un masque à l’intérieur du car (sauf s’il y a une séparation plexiglas). Les coordonnées du chauffeur·rice seront collectées dans le cahier des contacts extérieurs.

Activités pour les adultes (CAL, Réunions de Staff, Conseil d’Unité, Formations )

Les informations que tu trouveras ci-dessous concernent les activités entre adultes du Mouvement de type statique (comme les réunions d’organisation, les formations d’une ou plusieurs journées, les CAL, etc.).Toutes ces activités sont autorisées en présentiel pour des sujets importants et la bonne organisation du scoutisme/ guidisme (il ne s’agit pas d’évènements festifs ou de bars après les réunions).

Participation

Doit-on tenir une liste de présences et un cahier de contacts extérieurs ?

Oui ! Prévois pour chaque réunion :

  • Une liste de présences mentionnant les coordonnées des personnes présentes qui constituent ta bulle (tes jeunes, ton Staff, ...).
  • Un cahier de contacts avec les personnes extérieures avec qui ton groupe aurait été en contact (comme les fournisseur·euses ou les chauffeur·euses). Garde ces registres durant minimum 14 jours après la fin de ton activité. Si un cas de Covid-19 est détecté dans ton groupe, tu pourras ainsi les transmettre au contact tracing de l’AVIQ/COCOM et aussi contacter facilement toutes les personnes présentes lors de l’activité si nécessaire.

Doit-on demander des documents spécifiques ?

Comme pour un camp, pour participer aux activités scoutes et guides non résidentielles, il est nécessaire d’avoir avant le début de l’activité :

  • une autorisation parentale (pour tous les mineurs d’âge)
  • une fiche médicale (quel que soit leur âge). Ces deux documents ont été adaptés pour qu’ils puissent convenir à la situation actuelle.

Garde ces registres durant minimum 14 jours après la fin de ton activité. Si un cas de Covid-19 est détecté dans ton groupe, tu pourras ainsi les transmettre au
contact tracing de l’AVIQ/COCOM et aussi contacter facilement toutes les personnes présentes lors de l’activité si nécessaire.


Organisation

Comment organiser ta réunion d’animation ou ton week-end ?

  • En bulle de 50 pers. maximum.
  • En intérieur : port du masque ET distanciation physique obligatoire (y compris pour les animateur·rices dans les sections enfants).
  • A l’extérieur du local : port du masque obligatoire sauf la distance physique peut être respectée et en fonction des règles mises en place par la commune dans l’espace public. Renseigne-toi vite sur leur site web.
  • Pas de mélange de bulles.
  • Limiter les contacts avec des personnes extérieures à la bulle.
  • Activités en plein air à privilégier.
  • Liste de présence des membres et cahiers des contacts extérieurs à tenir à jour durant l’activité pour le traçage en cas de cas positif.
  • Respect des mesures demandées par la commune où tu organises ton activité.

Peut-on dépasser le nombre de 50 personnes maximum ?

Non. Il n’est pas autorisé de dépasser les 50 participant·es, animateur·rices compris·es, au sein d’une bulle. Si tu es plus de 50, il te faudra alors diviser ta Section en bulles de moins de 50 participant·es. Cela peut te paraître arbitraire comme chiffre, mais cette décision a été longuement réfléchie par les experts sanitaires pour éviter la propagation du virus.


A l’intérieur ou à l’extérieur ?

Organise ta réunion ou ta formation dans une salle suffisamment grande ou en plein air (à privilégier). En cas de pluie, tu peux organiser tes activités sous une tonnelle ou un préau par exemple.
Si une activité a lieu dans un local fermé, laisse les fenêtres ou les portes ouvertes un maximum. Veille à bien aérer ton local après utilisation et à le nettoyer s’il est utilisé par une autre bulle par la suite.

ATTENTION : à l’intérieur entre adultes, vous devez respecter la distanciation physique (1m50) ET le port du masque.


Peut-on avoir des contacts avec l’extérieur ?

Tu peux organiser un évènement en mode « statique » (une formule spectacle par exemple). La composition du public doit être stable du début à la fin de la présentation. Dans ce cadre, il est possible d’accueillir 200 personnes en intérieur (dans un espace bien ventilé) et 400 en extérieur dans le respect de la distanciation physique et du port du masque.
Nous te conseillons de limiter la durée de l’événement à 2 heures ou moins et d’éviter d’offrir un service de restauration. Le Covid Event Risk Model est un outil qui peut t’aider pour rendre ton événement plus sûr en terme de risques liés au Covid-19.
Si tu as des questions, contacte-nous à unites@sgp.be nous chercherons des réponses avec toi. C’est également nouveau pour nous ! Si tu as des bonnes pratiques, n’hésite pas à les partager au niveau de ta Région ou à l’équipe du Soutien aux Unités.


Peut-on avoir des contacts avec l’extérieur ?

Pour préserver le caractère hermétique de la bulle et éviter la propagation du virus, il est nécessaire de limiter les contacts avec l’extérieur. Ta bulle ne devra pas être en contact avec des personnes externes, sauf en cas d’impérative nécessité, comme les secours ou l’Équipe Régionale ou le Staff d’Unité.
Le contact avec les personnes extérieures se fait autant que possible par les équipes d’animation ou d’intendance.
Si un contact avec l’extérieur devait avoir lieu, il est indispensable de :

  • Limiter le nombre de personnes au minimum absolu.
  • Garder une distance d’au moins 1m50.
  • Porter un masque pour les +12 ans.
  • Réduire la durée de contact au maximum.
  • Tenir un cahier de contact avec des personnes extérieures.

Comment organiser les repas ?

Évite autant que possible d’organiser un repas. Si l’heure de la réunion ou de la formation, nécessite qu’un repas soit servi, organise=le le plus court possible et mange en bulle. Les intendant·es peuvent servir le repas chaud ou froid ou une collation collective. Chacun·e peut aussi apporter son pique-nique.

  • Si la zone de repas est assez grande pour garder une distance suffisante entre deux bulles, tu peux opter pour une zone de repas partagée avec une autre bulle. Fais attention à ce que les bulles ne se mélangent pas et qu’elles n’aient pas d’interaction entre elles.
  • Si la zone de repas n’est pas assez grande, il est obligatoire d’échelonner les repas, de nettoyer et d’aérer le local entre chaque bulle.

Dans le cadre de service d’un repas, veille à appliquer les mesures de l’HORECA dans ta zone de repas ou réfectoire :

  • Les tables peuvent accueillir 10 personnes maximum (enfant de moins de 12 ans non compris).
  • Le masque ne doit être enlevé que pour manger ou pour boire.
  • Les portes et fenêtres du réfectoire doivent, si possible, être ouvertes pour aérer celui-ci au maximum. Le mieux est de privilégier les repas en extérieur.
  • Les repas doivent être pris obligatoirement en place assise.
  • Avant et après le repas, il est important de bien nettoyer les tables et de se laver les mains.
  • Nettoie la vaisselle à l’eau chaude avec un produit détergent, immédiatement après utilisation.
  • Change les essuies après chaque vaisselle.

En cas d’apparition de symptômes durant une activité scoute et guide, que faire ?

Une procédure d’urgence en cas de suspicion de Covid-19 étape par étape a été prévue par Sciensano, des experts sanitaires et pédagogiques (comme la Pediatric Task Force, les mouvements de jeunesse et l’ONE).
Cela concernera notamment :

  1. Isoler le membre présentant des symptômes Covid-19. Le membre présentant des symptômes doit être isolé du reste du groupe dans une pièce ou un espace qui est dédié·e. Cette pièce ou cet espace portera le nom de « pièce médicale » dans le reste du document. Il est important d’organiser cela de manière douce et adaptée aux enfants et aux jeunes. Le ou la responsable des soins (toujours le ou la même animateur·rice et toujours en portant un masque) va régulièrement voir le membre pour s’assurer que son état est stable.
  2. Poursuivre les activités avec le reste du groupe. Le reste du groupe poursuit l’activité. Il est important de bien expliquer à la Section ce qu’il se passe et de rassurer les membres autant que possible. La transparence est extrêmement importante pour garder une relation de confiance avec le groupe.
  3. Contacter immédiatement les parents/responsables et organiser le départ rapide du membre. Ses parents/responsables/proches doivent être contactés immédiatement et ils doivent venir le chercher dans les meilleurs délais.
  4. Aérer et désinfecter la pièce médicale. Après le départ du membre malade, la pièce médicale est aérée et désinfectée.
  5. Informer le reste des parents/responsables. À la fin de l’activité, tous les parents/responsables des membres sont informés qu’un membre de la Section a présenté des symptômes de COVID-19 durant l’activité et a dû être isolé avant son départ des lieux. Il est capital d’expliquer aux parents/responsables la procédure que le membre devra suivre ainsi que les implications possibles pour le reste du groupe. Tu peux t’inspirer de ces lettres-types.
  6. Les parents/responsables/proches du membre malade contactent le·la médecin traitant·e. Celui-ci déterminera si un test PCR est nécessaire ou si le membre peut reprendre ses activités normalement.
  7. Si un test PCR est nécessaire, le membre doit rester isolé jusqu’à ce que le résultat soit connu afin d’éviter de propager le COVID-19. Si les suspicions de COVID-19 sont très fortes, les cohabitant·es (personnes qui vivent sous le même toit) du membre doivent également s’isoler en attendant le résultat du test.
  8. Informer le Service de soutien aux Unités. Le responsable de Section ou d’Unité contacte le service de soutien aux Unités (unites@sgp.be) pour les informer d’un cas possible de Covid-19 lors de l’activité.

Pour toute question relative à la gestion d’un cas possible ou confirmé de COVID-19, les animateur·rices contactent le médecin de référence.

En cas d’urgence, si le membre est, ou va rapidement se trouver, en danger physique ou psychologique, tu peux contacter ton Animateur·rice Fédéral·e Territorial·e.

Vous êtes ici:  Actualités -Coronavirus -Activités & Réunions 2020-2021