Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Camps d’été 2020 - Des bulles hermétiques pour les Scouts et Guides Pluralistes

Les Mouvements de jeunesse ont retenu leur souffle jusque fin mai ! La décision tant attendue est tombée : les camps d’été sont autorisés, mais sous certaines conditions. Les Scouts et Guides Pluralistes investiront donc bien les quatre coins de notre Plat Pays dès le 1er juillet, tout en adaptant l’organisation et l’animation de leurs camps.


COVID-19 : le Scoutisme et le Guidisme se réinventent !

Nous venons de vivre une situation sanitaire sans précédent. Nos activités ont été forte-ment impactées, et pourtant, nos groupes ont montré qu’il était possible de continuer à faire du Scoutisme et du Guidisme à distance ! Leur inventivité et leur motivation nous ont conforté·es dans l’idée que quoi qu’il arrive, nous resterons soudé·es et engagé·es pour une animation de qualité. C’est dans cette optique que les camps d’été auront lieu : s’adapter, se réinventer et continuer malgré tout à profiter de ces moments exceptionnels qu’offrent les camps. Chez les Scouts et Guides Pluralistes, ce sont 670 animateur·rices bénévoles qui vont relever le défi des camps « à bulles ». Ils·elles sont encadré·es par une Structure Fédérale qui, cette année particulièrement, met les bouchées doubles pour aider les 130 Sections qui partent en camp.

Les Relais pionniers et Troupes scoutes et guides qui avaient prévu un camp à l’étranger ont été encouragé·es à prévoir un plan B en Belgique, l’incertitude liée à l’ouverture des frontières étant trop grande. Nous avons accompagné ces groupes pour transformer leur projet de camp. Neuf Sections partiront toutefois à l’étranger, la France et les Pays-Bas ayant récemment autorisé les camps sur leur territoire.

Des ressources mises à disposition par la Structure Fédérale

Un travail important d’accompagnement et de communication a été effectué pour outiller au mieux les animateur·rices dans l’adaptation de leur camp dans le respect des règles sanitaires. Deux outils pédagogiques ont vu le jour :

L’accompagnement au cas par cas reste une de nos grandes forces, de par la taille humaine de notre Mouvement. Les animateur·rices peuvent ainsi compter sur une trentaine de cadres régionaux pour les soutenir tout au long de cet été hors du commun. Ce sont donc des camps un peu particuliers qui attendent jeunes et animateur·rices. Des camps où le bien-être et la santé des jeunes resteront la priorité, au même titre qu’une animation de qualité.

Procédure d’urgence : la Structure Fédérale en contact constant avec le terrain

Chaque année, nous mettons en place un numéro d’urgence durant tout l’été. La « cellule de crise » gère en effet tout appel lié aux accidents graves, aux problèmes sanitaires, aux catastrophes et intempéries, aux disparitions, aux intrusions et dégâts matériel. Cette année, nous a avons développé une procédure particulière en cas de suspicion ou d’infection au coronavirus. Notre numéro d’urgence est disponible 7/7 j, 24/24 h !

Des bulles hermétiques

Les protocoles imposent aux Sections une rigueur sanitaire assez exceptionnelle. Les camps seront en effet organisés par bulles de maximum 50 personnes avec des contacts très limités vers l’extérieur. Les seules interactions autorisées avec des personnes hors de la bulle sont liées à l’achat de matériel et de nourriture, ainsi qu’à la collaboration avec le·la propriétaire et l’administration communale. Dès lors, notre Structure Fédérale a pris la décision de ne pas accueillir les visites de la presse sur les terrains de camp cet été. Si vous désirez rendre compte de l’enthousiasme des jeunes, nous pourrons organiser des contacts téléphoniques et vidéo avec nos groupes. Notre service communication reste à votre disposition pour répondre à vos questions !

Contact presse
Thaïs Baugniet
0479/12.38.70
communication@sgp.be

Pour aller plus loin...

Vous êtes ici:  Actualités -Les news